Dans le cadre de la saison culturelle Jardins en Val de Loire 2017, les jardins du château, situés en bord de Loire se métamorphosent en jardins sauvages. Sur plus d’un hectare, le jardin laisse place à la liberté et à la biodiversité, un lieu paisible, inspirant et en perpétuelle évolution. 
Le Château de Montsoreau rend hommage à Miriam Rothschild, cette passionnée de nature, qui consacra toute sa vie à ses recherches scientifiques et qui défricha littéralement le jardinage traditionnel pour créer des jardins « naturels ».
Délaissant la technique, la chimie et l’interventionnisme, le jardin sauvage privilégie la sociabilité des plantes indigènes et préserve la faune environnante.

Crédit photo: Mariana Cook

Crédit photo: Mariana Cook

 » On ne devient pas naturaliste, on l’est,
comme on est musicien ou peintre,
je ne pense pas que cela puisse s’apprendre ».