informations-pratiques-two-two

Coordonnées

Château de Montsoreau
Passage du Marquis de Geoffre, 49730 Montsoreau, FRANCE

lechateaudemontsoreau@gmail.com

+ 33 (0) 2.41.67.12.60

Horaires ouverture

Période estivale (09/04 – 13/11)
7 jours / 7 de 10h à 19h

Période hivernale (11/12 – 03/01)
7 jours / 7 de 10h à 17h

Tarifs

Entre 5,50 € et 9,20 €

le-lieu

Le Château

Surplombant la Loire, le Château de Montsoreau a été construit sur les vestiges du XIème siècle du castrum Monte Sorello, mentionné dans un document de 1089.

Montsoreau était au début du XIème siècle un point stratégique et militaire ainsi qu’un octroi situé sur le fleuve. La seigneurie de Montsoreau est apparue au moment où la féodalité se développe en Touraine et en Anjou. La forteresse de Monte Sorello appartenait à Gautier de Montsoreau, fervent croyant qui donna en 1101 à Robert d’Arbrissel des terres pour y édifier l’Abbaye de Fontevraud, située à 3 kilomètres du château.

La seigneurie de Montsoreau devient ensuite la propriété de la famille de Savary de Montbazon, puis des Craon et des Chabot. Jeanne Chabot épouse Jean II de Chambes, conseiller du roi Charles VII qui entame la construction du château dans sa forme actuelle. De la moitié du XVème siècle jusqu’au début du XVIème, ses enfants Jean III, Philippe, Jean IV et Charles poursuivent les travaux.

Lire la suite =>

la-collection

La collection

Ten Posters : Illustrations for, 1997

Fondé en 1968, le groupe Art and Language publie à partir de 1969 une revue théorique : Art – Language. Il est constitué de Terry Atkinson (1941), Michael Baldwin (1945), David Baimbridge (1941) et Harold Hurrell (1940). Joseph Kosuth est éditeur de la revue en 1969 alors que, en 1971, Mel Ramsden (1944) et Ian Burn (1939) rejoignent le groupe. Tandis que celui-ci compte jusqu’à trente membres dans les années 70, en 1977, Baldwin, Ramsden et Harrison restent les seuls membres actifs.

Fondé autour des questions de relation entre théorie et pratique dans le processus de la création artistique, le groupe rejette les notions d’individualisme et d’art pour l’art. L’intérêt de ses membres pour des théoriciens et des philosophes tels que Marx, Marshall McLuhan ou Wittgenstein, la volonté de prendre en compte des disciplines comme la philosophie ou la théorie de l’information se retrouvent dans l’idée que  » tout art visuel dépend conceptuellement du langage « . Les œuvres des années 1965-1967 se matérialisent sous forme d’expériences ou de textes sur toile. Au cours des années 1968-1972, un ensemble d’œuvres prend la forme de textes annotés.

Lire la suite =>

espace-pro

Espace Pro

Presse

Retrouver la revue de presse, ainsi que notre dossier de presse.

Groupes

Toutes les informations pour les préparation et réservation de groupes.